Les erreurs les plus communes quand on débute l’ISO 9001

J’ai vu si fréquemment ce type d’erreurs que je me suis dit qu’un article pouvait vous les éviter. Passons-les en revue:

1) Rappelez en temps utile à la direction que la qualité c’était « son idée »

Lorsqu’un responsable qualité prend ses fonctions il a à coeur de bien faire et cela est bien naturel.

Prêt à relever tous les défis et à prendre sur lui tous les tracas, il se voit déléguer « la partie Qualité » par le Directeur.

Et avec le temps, ce pourquoi il a été embauché devient une délégation de mission dont certains directeurs s’en lavent les mains.

Au point d’oublier que pour la direction, le sujet était assez important pour justifier, une embauche, un poste, un salaire avant de reconsidérer la démarche qualité comme « votre ISO 9001» qui les ennuie au point d’essayer de se dérober aux RDV… (pour l’exemple j’imagine ?).

Beaucoup de RAQ novices décident de composer à ce moment là, signant leur volontariat pour la descente aux enfers au lieu de rappeler au Directeur que la démarche Qualité n’est pas « leur projet » mais… « celui de la Direction » !

 

2) Sortez de votre bureau, allez travailler avec les équipes !

Au début, on n’est pas sûr de soi, on apprend à décrypter la norme ISO 9001 et ses termes barbares.

On se fait un plan, des fiches…on se dit qu’on présentera tout ça quand on sera prêt !

Le temps passe, et vous mettez un temps certain à l’être.

Ce temps qui donne l’habitude aux équipes que vous êtes un être à part dont l’activité ne se mêle pas à la leur et qui fera grandir vos chances de ne pas rencontrer d’oreilles attentives après des semaines dans votre grotte !

Dès que vous avez un sujet à traiter « discuter de l’indicateur » ou « vérifier la traçabilité au moyen des fiches suiveuses de la prod’ » allez sur place, échangez avec l’équipe.

Vous apprendrez beaucoup et éviterez de travailler longtemps sur de fausses pistes.

3) Tout n’a pas vocation à devenir indicateur !

Le moment de choisir les indicateurs est arrivé, vous interrogez vos coéquipiers sur l’opportunité d’ajouter tel ou tel indicateur et pourquoi pas celui là, ça fait d’ailleurs penser qu’il manquerait celui là.

Puis vous faites votre liste pléthorique mais après tout, quand vous les relisez tous vous semblent utiles.

Si utiles que vous peinez l’année 1 à les mettre à jour, vous échouez l’année 2…ou 3 ce qui vous vaut une belle non-conformité.

Comment en êtes vous arrivé là ? Votre direction et l’équipe de pilotes n’a plus le temps de mettre à jour ces indicateurs qu’ils ne consultent plus.

Si important que ça TOUS ces indicateurs ?

Restez raisonnable…vous vous éviterez bien des ennuis inutiles.

 

4) La norme ne s’interprète pas ligne par ligne ni même chapitre par chapitre

Vos profs vous avaient bien dit que vous étiez experts en « QHSEWSDHEKEOEURNRLE » (Oui…les écoles ajoutent une lettre tous les 3 ans pour se démarquer de la concurrence…je caricature à peine 😉 )

Aujourd’hui vous voilà seul(e) aux commandes.

Par où commencer ?

Pour certains vous sauterez d’un sujet à l’autre puis vous vous recentrerez, ferez un plan: on fera ceci et après cela.

On fait le chapitre 7…on le fait jusqu’au bout on finit et puis on passe à autre chose, ça c’est du sérieux !

Puis quelques pages plus bas vous croisez un paragraphe qui parle de non conformité et patatra il faut rouvrir le chapitre 7 pour inclure les non-conformités.

On bricole …ça à l’air d’aller et…non… pas les risques !

Y a pas de notion de risques pour la formation, si ? Et M$%& !

La norme ISO 9001:2015 est un document qui se comprend dans son ensemble et que l’on utilise pour traiter un thème en y associant les notions…associées.

Avant d’agir, repérez donc pour chaque cas l’ensemble des paragraphes concernés.

Ça vous aidera.

 

5) Les dispositions temporaires qui s’éternisent…

Les premiers mois le responsable du bureau d’étude a du mal avec votre fiche de non conformité

Vous lui proposez de la remplir pour lui, c’est plus rapide et pour vous plus efficace, ce n’est que pour quelques mois…puis allez… on prolonge jusqu’à la certif’ !

Et puis une année passe et vous êtes toujours à faire « à la place de … ».

Vous vous reconnaissez ?

Non ? tant mieux !

Oui ? Il vous faut changer cela.

En espérant que certains des travers présentés ici vous feront prendre conscience de ce que vous devez améliorer dans votre approche.

 

Vous avez aimé cet article ?

Notez-le SVP en cliquant sur  le bouton situé tout en bas de la page "Create your own review" cela m'aidera à le faire connaître.

Merci !

Articles recommandés:

Submit your review
1
2
3
4
5
Submit
     
Cancel

Create your own review

Strategik
Average rating:  
 3 reviews
by Lehia on Strategik
Tout à fait ça..

Vous tombez juste. Ce n'est pas toujours simple pour nous les nouveaux RQSEEWJTVPOLM....

by Melissa on Strategik
Tellement vrai !

Je me suis reconnue !
Je reviendrai lire ce blog
Merci beaucoup

by E.EGON on Strategik
La réalité du terrain

Quel responsable qualité (QHSEWY....) n’est pas tombé dans un de ces travers ? Merci pour cet article édifiant.

Share This