Sommaire des différents articles de ce thème:

#1 Introduction

 

Définitions

Axiomes

Fichiers à télécharger

 

#2 Identification

 

AMDEC

Brainstorming

.

 

#3 Priorisation

 

Indice de Criticité

Attitude face au risque

.

 

#4 Actions

 

Seuil de criticité

Réévaluation par iterations

.

 

#5 Testez-vous !

.

Quiz

.

.

.

L’approche par les risques (§6.1 Actions à mettre en œuvre face aux risques et opportunités) est l’un des thèmes considéré comme l’une des grandes nouveautés de la norme ISO 9001 dans sa version 2015.

Si l’application des exigences de la norme pour votre entreprise peut paraitre déroutante lorsqu’on ne l’a jamais fait, elle s’avère simple et relativement rapide pour peu que vous agissiez avec méthode et logique.

Cet article vous guidera pas à pas en vous proposant une méthode simple et souple que j’utilise avec succès lorsque j’accompagne les entreprises à la certification.

Comprendre la notion de risque au sein de l’ISO 9001:2015

Qu’est-ce qu’un risque ? Un risque peut être défini comme un effet indésirable potentiel.

A quoi peut servir d’optimiser la coordination avec un sous-traitant si l’entreprise est menacée par une fermeture administrative ?

Des idées pour faire baisser encore le taux de panne ? Mais qu’en est-il de vos efforts pour faire que vos salariés portent leurs E.P.I. (Equipement de protection individuelle) et que vous déplorez encore un accident par mois en moyenne?

La méthode d’approche par les risques sert à cela, elle agit comme une boussole qui hiérarchise les priorités.

Pour prendre un bon départ il conviendra d’admettre 3 axiomes:

  • On ne peut pas traiter tous les risques
  • On doit évaluer la conséquence du risque et non pas son thème (son nom générique) et agir sur ses causes
  • On doit considérer l’importance d’un risque en l’évaluant dans son contexte

Revenons sur ces 3 propositions pour en fournir une explication rapide:

« On ne peut pas traiter tous les risques »

Même si votre conscience professionnelle vous pousse à faire une liste exhaustive des risques présents dans l’entreprise, la liste complète serait hors de votre portée et donc, a fortiori le temps de traitement pour chacun des risques.
Pis encore, cela vous détournerait d’un traitement efficace des risques les plus importants pour votre entreprise.

« On doit évaluer la conséquence du risque et non pas son thème

(son nom générique) et agir sur ses causes »

Considérons une « perte financière », dis comme cela tout le monde pourrait convenir que c’est un « risque » pour l’entreprise.

Pour autant le terme « perte financière » serait juste pour une perte de 10 euros comme pour 100 000 euros.

Vous comprenez alors que si il est compréhensible de se pencher sur un risque entrainant une perte 100 000 euros, il serait contreproductif de le faire pour 10 euros.

C’est pour cette raison que pour le traitement du risque, nous étudierons la conséquence c’est à dire la portée de son effet indésirable potentiel (et non le nom générique) pour en mesurer la portée.

« On doit considérer l’importance d’un risque en l’évaluant dans son contexte »

Les moyens à mettre en oeuvre devront être proportionnels à l’impact de la conséquence du risque encouru.

Ainsi par exemple: la phase de croissance dans laquelle votre entreprise se situe ou l’expertise des équipes seront des paramètres qui majoreront ou minoreront la portée de l’effet indésirable potentiel.

NB: Pour la suite et pour des raisons de facilité de lecture nous écrirons parfois seulement le mot « risque » en lieu et place de « conséquence du risque ».

Passons à présent à l’application de la méthode proprement dite avec le second article.

Articles recommandés:

Vous avez aimé cet article ?

Notez-le SVP en cliquant sur  le bouton situé tout en bas de la page "Create your own review" cela m'aidera à le faire connaître.

Merci !

Submit your review
1
2
3
4
5
Submit
     
Cancel

Create your own review

Strategik
Average rating:  
 0 reviews
Share This